OptraGate

L’instrument idéal pour l‘isolation relative

12 mars 2018

L’instrument idéal pour un assèchement relatif

Le Dr. Knut Hufschmidt utilise avec succès dans son cabinet dentaire, depuis plus de neuf ans, l‘écarteur pour lèvres et joues OptraGate, optimisant ainsi ses méthodes de soins.

Le Dr. Hufschmidt utilise régulièrement OptraGate. Son utilisation est devenue pour lui une habitude : « En plus du nettoyage dentaire professionnel, j'utilise régulièrement OptraGate dans toutes les situations de soins dentaires où une isolation complète avec digue en caoutchouc n'est pas possible ou pas nécessaire. Il me sert de l'examen initial aux restaurations directes et indirectes des dents antérieures ou postérieures. »

Plus de sécurité

Le Dr. Hufschmidt profite d‘un accès plus facile à la zone de travail et d‘une meilleure isolation relative. OptraGate aide également ses patients à garder la bouche ouverte plus longtemps. Les lèvres des patients sont mieux protégées contre les irritations mécaniques et les instruments rotatifs. « Encore mieux », dit le Dr. Hufschmidt, « pendant les soins, je peux m'adapter parfaitement au patient et à son problème dentaire tout en augmentant mon efficacité. Cela apporte plus de flexibilité, d'efficacité et d'ergonomie. »

OptraGate a convaincu le Dr. Hufschmidt. Testez l'écarteur de lèvres et de joues dans différentes situations cliniques et faites-vous votre propre opinion. 

Restauration d‘une dent de lait avec isolation relative

 

 

 


 

Restauration d‘une dent de lait avec isolation relative

Obturation occlusale de la dent 46 avec isolation relative

 

 

 

 

Obturation occlusale de la dent 46 avec isolation relative

Obturation de classe V sur la dent 44 avec isolation relative

 


 



Obturation de classe V sur la dent 44 avec isolation relative

Intégration de la couronne partielle 36 avec isolation relative

 

 

 

 

Intégration de la couronne partielle 36 avec isolation relative

Source: Dr. Knut Hufschmidt, Autriche, 2017

Pour en savoir plus
Échantillon gratuit
Cas clinique Dr. Knut Hufschmidt